À ce jour, vous êtes  755 750 internautes à avoir visité ce site et 6.300 MILLIONS de requins ont été tués, soit 1 requin toutes les 3 secondes ...

Dangers

>> Dangers > Dangers pour l'Homme > L'anatomie interne

 

La grande différence entre les requins et les autres poissons tient dans l'absence de la vessie natatoire chez les requins. Celle-ci est remplacé par un énorme foie rempli

d’huile, le squalène, plus légère que l’eau. Il joue le rôle essentiel dans la flottabilité des requins, qui ont une tendance naturelle à s’enfoncer s’ils ne se déplacent pas.

 

Le principal avantage du squalène est qu'il permet aux requins de monter et de descendre, dans l’eau, bien plus rapidement que l'ensemble des autres poissons.

De plus, ils n’ont aucun problème de décompression contrairement aux autres poissons qui remplissent leur vessie natatoire d’air pour s’alléger et la vident pour s’enfoncer.

 

_ Un estomac pour tout digérer _______________________________________________________________________________________________
 

 

 

 

_ L'encéphale ____________________________________________________________________________________________________________
 

 

L'encéphale est le siège des capacités mentales du requin.

 

 

 

Composition de l'encéphale. 

 

 

 

Le cervelet, situé sous le cerveau et en arrière du tronc cérébral et du crâne qui est recouvert par la partie de la boîte crânienne appelée l'occiput et par la tente du cervelet, qui sépare le cerveau des hémisphères cérébraux situés immédiatement au-dessus de lui.

 

 

    Le cerveau situé au-dessus du cervelet et du tronc cérébral du tronc cérébral prolongé par la moelle épinière située à l'intérieur de la colonne vertébrale et qui est lui-même constitué de haut en bas du mésencéphale, de la protubérance ou pont et du bulbe ou moelle allongée.

 

 

_ Le crâne _______________________________________________________________________________________________________________
 

 

La boîte crâniène contient le cerveau.

 

 

Le crâne entoure l’encéphale dorsalement et ventralement, ainsi que la partie antérieure du tube digestif.

 

Il se divise en deux parties : le neurocrâne qui protège l’encéphale en position dorsale et le splanchnocrâne qui protège l’encéphale en position ventrale.

 

 

 

A l’avant de la moelle épinière, se forme l’encéphale sous lequel on a l’apparition d’une lame cartilagineuse

qui s’élabore à partir de points de chondrification .

 

 

_ Le cerveau _____________________________________________________________________________________________________________
 

 

Le cerveau

 

Nous savons maintenant que les requins possèdent de nombreux attributs que l'on pensait être l'apanage exclusif des vertébrés supérieurs.

Animal le moins évolué de l'histoire des êtres vivants, certains squales sont restés très primitifs tel le dogfish. Cette espèce possède un cerveau extrêmement petit.

 

 

C'est en 1978, que l'on rétablit la vérité en montrant que beaucoup d'entre eux possèdent un cerveau

de taille comparable à celui de nombreux oiseaux et mammifères.

 

 

On a pu ensuite vérifier la relation qui existe entre la hauteur de la hiérarchie de l'évolution et l'importance du rapport poids du cerveau/taille du corps. C'est ainsi que les plus évolués ont un rapport de 2 à 6 points plus élevé que celui des plus primitifs.

 

Le cerveau comprend le diencéphale, qui est composé de 2 parties.

 

 

Le thalamus, gros noyau gris qui joue un rôle de réception et d'analyse des informations avant de les transmettre à la périphérie du cerveau : le cortex cérébral.

 

    L'hypothalamus qui joue un rôle de sécrétion des hormones et de régulation du système nerveux végétatif, il est relié à L'hypophyse par une tige pituitaire.
L'hypophyse, glande qui régule les autres glandes de l'organisme.
 

 

_ Le pharynx _____________________________________________________________________________________________________________
 

 

Riche en terminaisons nerveuses et ne recevant aucune sécrétion salivaire, la cavité buccale débouche sur le pharynx,

perforé latéralement par les fentes branchiales.

 

Le pahrynx est l'intersection des voies respiratoire et digestive du requin.

 

_ Les fentes viscérales _____________________________________________________________________________________________________
 

 

Les organes respiratoires des requins sont des branchies, c'est-à-dire des systèmes de lamelles épithéliales, fortement vascularisées, évagination de l'endoderme ou de l'ectoderme, situées au niveau de perforations latérales du pharynx, qui mettent en communication la cavité pharyngienne et l'extérieur.

 

Ces perforations pharyngiennes, désignées sous le nom de fentes viscérales ou fentes branchiales, sont un trait fondamental des Chordés.

Chez les requins, les lamelles branchiales sont disposées en une double rangée sur la face externe des arcs branchiaux squelettiques.

 

 

_ La musculature pariétale __________________________________________________________________________________________________
 

 

C'est l'ensemble des muscles striés dont la fonction est l'interaction avec l'environnement naturel du requin.

 

 

Ces muscles contrôlent les mouvements du corps, de la queue et des yeux.

 

 

_ Le coeur _______________________________________________________________________________________________________________
 

 

Le coeur,de petite taille, est situé dans l'axe médian du tronc, en arrière des fentes branchiales.

 

 

Le coeur est replié en S et comprend :
un sinus veineux postérieur, dans lequel aboutissent les veines hépatiques et des canaux dits "de Cuvier",
une oreillette dorsale, où se déverse le sang du sinus veineux,
un ventricule ventral qui envoie le liquide dans un cône artériel, lequel alimente une aorte ventrale.

 

Le sang ne peut pas refluer du ventricule dans l'oreillette et cela à cause de deux valvules membraneuses.

Il en va de même dans le cône artériel grâce à plusieurs rangées de valvules en nid de pigeon.

 

 

_ L'aorte ventrale __________________________________________________________________________________________________________
 

 

L'aorte ventrale se divise en autant de paires d'artères branchiales qu'il y a de sacs branchiaux.
Ces artères branchiales se scindent en capillaires en arrivant dans les branchies. C'est là que s'effectuent les échanges gazeux.
Le sang converge alors dans des artères épibranchiales, qui vont se jeter dans une grosse aorte dorsale.

 

Cette grosse aorte se charge de répartir le liquide oxygéné dans l'organisme en direction de la tête par deux artères carotides, en direction du tronc par deux artères sous-clavières, par une artère coeliaque (vers l'estomac, le foie et le pancréas),  par une artère mésentérique (vers l'intestin), par deux artères génitales, par plusieurs artères rénales, par deux artères iliaques (vers les nageoires pelviennes) et par une artère caudale.

 

 

_ La colonne vertébrale _____________________________________________________________________________________________________
 

 

La colonne vertébrale des requins, qui développe la moelle épinière, présente diverses particularités.

D'une part, les vertèbres, assemblées par des apophyses, comportent des étais de calcification permettant de supporter les forces alternées 
de compression et de tension engendrées par la nage.

 

 

 

La partie centrale des corps vertébraux est ainsi entourée d'une gaine fibreuse calcifiée.


D'autre part, dans la partie du corps où le maximum de flexibilité est requis, le nombre de vertèbres est tout simplement doublé.

Par ailleurs, comme pour les poissons osseux, un canal protégeant la veine et l'artère caudales est aménagé à la base des vertèbres.

 

 

 

L'arc neural est la partie arquée de la vertèbre qui est relative au système nerveux.

 

_ Le foie _________________________________________________________________________________________________________________
 

 

Le foie d'un requin occupe la plus grande partie de la cavité abdominale.

Ce gros organe lisse et huileux peut représenter jusqu'à 25 % du poids total du requin.

 

 

Les requins possèdent un squelette cartilagineux qui est plus léger que celui des poissons osseux mais, en revanche, ils ne possèdent pas

de vessie natatoire comme ces derniers. L'absence de cette vessie procure deux avantages importants pour les requins.

Le premier est qu'ils peuvent s'adapter à de brusques changements de pression. Le second est qu'ils peuvent se déplacer rapidement à la verticale.

 

 

 

Pour diminuer leur densité corporelle, afin de faciliter la nage active, ils ont développé,un organe permettant une flottabilité neutre : le foie, 

qui recèle jusqu'à 80 litres d'une huile de densité très faible, le squalène.

 

 

 

Le squalène assure la même fonction que la vessie natatoire à la différence près que sa densité variant avec la profondeur. Ainsi les requins remontent à la surface ou s'enfoncent vers le fond plus rapidement que leurs proies.

 

Le foie a deux fonctions.

La première est que le foie sert à emmagasiner l'énergie, puisque toutes les réserves en lipides s'y trouvent.

La deuxième est que le foie sert d'organe hydrostatique.


Chez certaines espèces de requins, la glande hépatique peut atteindre 25 % du poids total du corps. Ce foie est d'autant plus imposant que l'habitat préférentiel de l'espèce concernée est plus près de la surface, et/ou que ses nageoires pectorales sont de dimensions réduites.

 

 

 

Chargés en huile moins dense que l'eau, les requins sont capables de réguler activement leur quantité de corps gras légers durant la croissance.

Ils disposent ainsi d'un système de flottabilité incompressible (contrairement aux poissons osseux) qui leur permet de passer rapidement d'un niveau bathymétrique à l'autre. Ainsi, des chiens de mer capturés par 300 m de fond peuvent s'adapter instantanément aux conditions de vie en aquarium.

 

 

_ L'intestin _______________________________________________________________________________________________________________
 

 

A partir de l'estomac, le bol alimentaire est conduit dans l'intestin, où le rendement de la digestion est très élevé grâce à la présence d'une membrane à la surface d'absorption très importante : la valvule spirale, renflement dans lequel la paroi interne de l'intestin s'enroule.

 



Tout cela pour gagner de la place vu que le foie occupe un très gros volume.
Les aliments serpentent à travers cette structure comme s'ils empruntaient un escalier à spirales, parfois en plusieurs jours. 

 

 



Cette digestion très lente empêche l'animal de se nourrir souvent.

 

Le requin-citron, par exemple, ne se nourrit que tous les trois ou quatre jours.

Certains requins benthiques ont survécu 15 mois sans se nourrir !

Les requins plus actifs, comme le grand requin blanc, ne peuvent résister plus de 6 semaines à la privation.

 

En règle générale, plus le requin est grand, plus son métabolisme de base est faible.

 

_ L'estomac ______________________________________________________________________________________________________________
 

 

L'estomac du requin renferme souvent le contenu de son dernier repas.

 

L'estomac même se termine à une constriction appelée le pylore, qui mène au duodénum puis à la valvule spirale de l'intestin.

La valvule spirale est un organe dont l'intérieur en spirale augmente la surface sur laquelle les nutriants peuvent être absorbés.

Le contenu de la valvule spirale se vide dans le rectum et l'anus pour ensuite sortir par le cloaque.

Le cloaque est l'ouverture postérieure qui sert d'orifice pour les voies intestinales, urinaires et génitales.

 

 

 

Même si la phase initiale de la digestion est assez rapide (24 à 48 heures), 

il paraît établi que 3 ou 4 jours peuvent être nécessaires à une évacuation complète.

La plupart des requins se nourrissent tous les 2 ou 3 jours, ingérant une quantité de nourriture représentant 3 à 5 % de leur poids.

Il est rare que, lors d'un repas, un requin emplisse totalement son estomac, où l'aliment serait soumis à l'action d'un puissant suc gastrique. 

Outre la volumineuse cavité gastrique ( jusqu'à 10 % du poids du corps) et un foie gigantesque ( jusqu'à 25 % du poids du corps),

l'abdomen doit réserver l'espace nécessaire au développement des jeunes.

 

 



A la différence des poissons herbivores, l'intestin des requins est court (là où le tube digestif d'un homme de 1,80 m atteint 9 m de long, celui d'un requin de 3 m n'excède pas 2,7 m) et comporte une valvule spirale, offrant une surface d'absorption maximale des éléments nutritifs, pour un volume minimal.

 

Quelques espèces peuvent retourner leur estomac pour se débarrasser des éléments indigestes tels qu'os, plumes ou morceaux de carapaces de tortues !

Les aliments atteignent l'estomac sous forme de proies intactes ou de bouchées entières, non mâchées.

Ils sont alors soumis à l'action de sucs gastriques puissants. L'estomac contient des acides assez forts pour attaquer le métal !

 

Le bol alimentaire est ensuite conduit dans l'intestin.

 

 

_ Les reins ______________________________________________________________________________________________________________
 

 

Les reins sont impliqués dans plusieurs processus, mais leur principale fonction est d’assurer la détoxification de l’organisme en évacuant les déchets par l’urine. Au nombre de deux, les reins sont des organes essentiels, mais il est tout de même possible de ne vivre qu’avec un seul rein.

 

 

_ La moelle épinière _______________________________________________________________________________________________________
 

 

C'est la partie du système nerveux située dans la colonne vertébrale.

 

Le squelette cartilagineux protège le système nerveux.

Le crâne, une capsule entourant le cerveau et des disques ou vertèbres souples et rigides, formant la colonne vertébrale protège la moelle épinière.

 

 

_ Le cloaque _____________________________________________________________________________________________________________
 

 

Les femelles ne possèdent pas de ptérygopodes (organes reproducteurs des mâles).

Elles ont à la place un cloaque qui s'ouvre entre les nageoires pelviennes.

 

 

Les ovaires, internes, sont pairs, mais, tout comme pour les testicules des mâles, le gauche est généralement plus petit.

En réalité, l’ovaire gauche produit très peu d’œufs, parfois aucun.

 

_ La corde _______________________________________________________________________________________________________________
 

 

C'est une ébauche de la colonne vertébrale.

 

 

Les systèmes

 

_ Le système respiratoire ___________________________________________________________________________________________________
 

 

L'appareil respiratoire du requin se compose d'un système artériel qui irrigue les organes et d'un système veineux qui ramène le fluide vital au coeur.
Le coeur est de petite taille et est situé dans l'axe médian du tronc, en arrière des fentes branchiales.

Ces artères branchiales se scindent en capillaires en arrivant dans les branchies. C'est là que s'effectuent les échanges gazeux.
Le sang converge alors dans des artères épibranchiales, qui vont se jeter dans une grosse aorte dorsale.


Celle-ci se charge de répartir le liquide oxygéné dans l'organisme en direction de la tête par deux artères carotides et un cercle céphalique ; à destination du tronc par deux artères sous-clavières (ves pectorales), une artère coeliaque coeliaque (vers l'estomac, le foie et le pancréas), une artère mésentérique (vers l'intestin), deux artères génitales, plusieurs artères rénales, deux artères iliaques (vers les nageoires pelviennes) et une artère caudale.

 

 

 

_ Le système circulatoire ___________________________________________________________________________________________________
 

 

Le transport d'oxygène vers les muscles et les organes des requins est assuré par l'hémoglobine, au sein des globules rouges ou hématies.

Un litre de sang peut ainsi fixer l'oxygène présent dans 25 litres d'eau. 
Le fer est un constituant essentiel de l'hémoglobine. 

Sa teneur dans le sang (sidérélie) est logiquement plus importante chez les requins plus actifs.

Quel que soit le mode de vie des espèces tous les requins ont une concentration élevée en composés azotés, contrairement aux autres poissons, jouant un rôle important dans l'osmorégulation. 

Ce concentré azoté limite les pertes d'eau par osmose ; les requins ont donc moins besoin de boire que les poissons osseux.

Parfaite illustration de leur adaptation au milieu océanique.

 

 

_ Le système digestif ______________________________________________________________________________________________________
 

 

Bouche,pharynx et oesophage sont suffisamment larges pour permettre d’avaler de grands aliments. L’oesophage contient de nombreux bourgeons internes sensitifs appelés « papilles ».

 

Après l’oesophage,le système digestif continue avec l’estomac. Là, des enzymes agissent sur la nourriture.

L’estomac possède des replis muqueux longitudinaux.


Affectant la forme d’un « U » ou d’un « J »,cet organe se compose de 2 parties:l’estomac cardiaque et l’estomac pylorique.
L’estomac cardiaque est très grand et semblable à un sac, tandis que l’estomac pylorique est plus étroit. Pour exemple la capacité stomacale du Mako (Isurus oxyrinchus) équivaut à 10 % de son poids corporel.

 

L’estomac des requins est grand pour permettre à ces formidables prédateurs d’ingérer des animaux entiers,de grands morceaux de proie ou une grande quantité d’animaux plus petits.

 

Par conséquent, étant capable d’absorber de volumineuses portions alimentaires à la fois,ils ne doivent pas s’alimenter souvent .

De plus, la nourriture peut être stockée dans l’estomac cardiaque durant de longues périodes. Souvent,quand un requin est éventré,la proie est retrouvée dans un état de conservation presque parfait . La proie ingérée est trouvée intacte ou seulement marquée par quelques empreintes superficielles,laissées par les dents.

 

Un requin peut avaler des animaux entiers atteignant une longueur totale supérieure à 40 % à sa propre taille.

Par exemple, un espadon de 54 kgs a été découvert presque intact dans un estomac de requin bleu

 

Parfois,de très grands animaux,comme des thons,des phoques, des tortues marines et d’autres animaux,ont été retrouvés particulièrement intacts dans l’estomac d’un grand blanc. L’estomac d’un grand blanc estimé entre 6,68m et 6,81m, attrapé près de Malte,recélait un requin peau bleue entier de 2,2m, une tortue caouanne de 60 cms et un dauphin de 2,5m en 2 ou 3 parties.

 

Les requins peuvent retourner leur estomac. L’ éversion gastrique est un moyen probable pour se purger d’objets indigestes.L’estomac de ces individus reprend d’habitude sa place à l’intérieur de l’organisme et les requins restent en bonne santé .

 

Ce comportement a pu être observé souvent lors de la capture des requins.

 

Considérant le Peau Bleue, sur 128 spécimens observés par le chercheur Australien John D Stevens, 77 ont éversé leur estomac .

Un fort pourcentage de ces retournements a été également observé chez le Requin océanique (Carcharhinus longimanus), le Requin-soyeux et le requin sombre. Cependant, ce comportement est moins commun chez d’autres espèces comme le Mako, le Grand blanc, le Requin bouledogue et le Requin marteau commun .

 

Après l’estomac,le système digestif se poursuit avec l’intestin. Celui des requins est relativement court.

 

Le foie consiste en 2 lobes: c’est un énorme organe représentant jusqu’à 25% du poids corporel total. Les cellules abritées sécrètent la bile émulsifiant les lipides. La vésicule biliaire stocke la bile qui est sécrétée dans le duodénum par un canal.

 

Le duodénum conduit à la partie la plus importante de l’intestin: l’iléon,qui contient une structure appelée « valvule intestinale ».

 

En réalité,cette structure interne en forme de tire-bouchon n’est pas une valve: elle sert à augmenter la surface absorbante de l’intestin sans en accroître la taille externe.Cette adaptation fournit au requin l’espace nécessaire pour disposer d’un très grand foie et d’un estomac.

 

L’absorption des produits finis de digestion arrive dans cette section. La forme de la valvule intestinale diffère selon l’espèce.
3 types chez les requins: la valve en spirale,la valve en anneau ou la valve en rouleau.

 

L’iléon mène à la dernière section de l’intestin : le rectum .


Le système digestif se termine par l’anus,ouvrant sur le cloaque .


La morphologie du système digestif varie en fonction de l’espèce, et dans quelques cas,ils sont importants pour l’identification .

Les études montrent que la digestion du requin est lente,comparée à celle des poissons osseux.

 

En fait, la digestion initiale de la nourriture est relativement rapide, nécessitant environ 24h, mais elle prend entre 1jour et 1 jour 1/2 pour que le tout soit complètement dissous, les substances nutritives intégralement absorbées elles déchets totalement excrétés .

 

Cependant,la proportion de digestion de la nourriture est étroitement liée au niveau d’activité de chaque espèce,

la température de l’organisme du requin et et à celle du milieu ambiant.

 

 

Le développement

 

_ La croissance __________________________________________________________________________________________________________
 

 

Au cours de leur croissance, les jeunes requins ou requineaux, traversent une période comparable à l'adolescence humaine, pendant laquelle ils subissent des transformations soudaines : chez le mâle, les organes reproducteurs se développent, chez la femelle, les ovaires commencent à produire des oeufs.

 

 

Au terme de cette période, les requins atteignent la maturité sexuelle : ils sont prêts à se reproduire.
Mais avant cela, les requins connaissent d'autres évolutions. Certains, comme le requin-zèbre, changent de couleur ou de motifs.
Chez d'autres, comme le grand requin blanc, les habitudes alimentaires se modifient, ce qui entraîne un changement de la forme des dents.

 

 

A la naissance

        A la naissance, un requin sombre nouveau-né mesure entre 60 et 90 cm.
        Dès sa première seconde de vie indépendante, le nouveau-né sait nager et chasser.
        Il devrait déjà se débrouiller tout seul même si certaines femelles restent avec leur progéniture.

 

La croissance

Le requin grandit toute sa vie, mais sa croissance se ralentit à partir de la maturité sexuelle.

 

A 10 ans

A cette âge, peu de requins seront déjà à maturité sexuelle.

 

Le stade adulte

Si le requin est apte à se reproduire depuis déjà quelques années, il attend généralement
d'avoir au moins 20 ans pour fonder une famille. C'est vers cet âge que certains requins
atteignent  la maturité sexuelle.

 

 

_ L'âge _________________________________________________________________________________________________________________
 

 

Pour déterminer l'âge d'un requin, on teinte ses vertèbres, puis on compte les anneaux  d'une ou plusieurs d'entre elles,

comme pour les anneaux d'un tronc d'arbre. La plupart des requins produisent en effet un anneau par an.

 

 

A partir de ce principe, on peut déterminer l'âge approximatif d'un requin, selon sa taille
et son espèce, lorsque l'on peut l'observer en mer.